Lutte contre varroa en hiver

Parmi les méthodes alternatives de lutte contre varroa, l'utilisation de l'acide oxalique (AO) est une méthode qui développe des taux d'efficacité élevés mais son utilisation doit se réaliser quand la colonie ne contient pas de couvain operculé.

Différentes méthodes d'application de l'AO existent :

  • par dégouttement directement sur les abeilles,

  • par spray

  • ou par sublimation dans l’atmosphère de la ruche


Le traitement à base d’AO est appliqué sur les ruches généralement entre fin novembre et mi-janvier mais il peut l’être également sur des essaims hors couvain juste après leur constitution en saison.


L'usage de l'acide oxalique par dégouttement est connu et reconnu par la profession.

Par contre, l'utilisation de l'AO par sublimation n'est pour l'instant pas connue dans notre région.

 


La sublimation est le terme scientifique pour désigner le passage de l’état solide à l’état gazeux sans passer par l’état liquide intermédiaire. L'acide oxalique dihydrate sous forme de cristaux, gélules ou de comprimés est sublimé par la chaleur avec différents types d'appareils pendant la période sans couvain. Le dispositif de chauffage électrique. est inséré à l'entrée de la ruche et permet la diffusion dans la ruche Celle-ci doit être fermée le plus hermétiquement possible.


Par un protocole simple nous avons testé l'effet de l'AO sublimé à l’aide du Sublimox, un appareil de fabrication italienne, et comparé son efficacité avec l'application d'AO par dégouttement.

Sur 3 ruchers de 20 ruches, la moitié des ruches a été traitée avec 2g d'AO par sublimation à l'aide du Sublimox, l’autre moitié avec l'AO par dégouttement (méthode classique: 5 mL d’une préparation à 45g d'AO par litre de sirop (50/50 ou plus léger) par intercadre peuplé).

 

Entre 5 à 10 jours après le traitement, un comptage des varroas morts sur les langes a été effectué. Après le comptage des varroas et la remise en place des langes préalablement nettoyés et graissés dans la ruche, un traitement de contrôle (à base de fluvalinate ou d’amitraze) a été appliqué. Un deuxième comptage des varroas morts sur les langes a été effectué 5 à 10 jours après l'application du traitement de contrôle.




Les résultats de ces essais sont présentés lors des journées techniques de l'ADAPI ainsi que dans les bulletins.