Observatoire technico-économique

Le suivi technico-économique : Pourquoi pas vous ?

 

L’ADAPI met en place un réseau de suivi technico-économique d’exploitations selon une méthode définie au niveau

national dans le réseau ITSAP et dans plusieurs régions.


Nous recherchons des apiculteurs volontaires !

 

  • Vous vous posez des questions sur vos résultats technico-économiques?
  • Vous souhaitez des conseilsou pouvoir vous positionner par rapport à d’autres exploitations?
  • Ou tout simplement pour nous aider à recueillir des références techniques et économiques qui sont indispensables aux futurs installés pour monter leur projet d’installation

 

Faites partie de ce réseau de suivi!


Une demi-journée par an avec un technicien de l’ADAPI en hiver pour la récolte des données techniques et économiques. Quelques échanges téléphoniques en fin d’hiver pour récupérer les données non disponibles lors de la visite d’hiver.


 

Ces données seront traitées de manière anonyme et ne seront jamais diffusées individuellement

Des statistiques globales seront faites à partir de tous les résultats des exploitations suivies.

Un rendu individuel sera fait à chaque apiculteur suivi.


 

Il s’agit d’un engagement réciproque:

De l’apiculteur

Du technicien

Recevoir le technicien 1 fois par an

 

Lui donner accès à tous ses documents et lui donner les informations en toute

transparence

Conserver l’anonymat de l’apiculteur dans le traitement des données

 

Faire une restitution à l’apiculteur des

résultats de son exploitation.

 

Pourquoi faire ?

 Ce suivi nous permettra d’obtenir des statistiques technico-économiques locales qui pourront être utiles:

  • Aux apiculteurs de PACA souhaitant se comparer à des systèmes proches de ceux qu’ils pratiquent,
  • Aux techniciens pour comparer les exploitations qu’ils suivent avec un référentiel régional et dégager des marges de progrès,
  • Aux conseillers afin d’avoir des références sur les différents systèmes et leurs résultats pour accompagner des projets d’installation ou de réorientation,
  • Pour réaliser des statistiques sur l’apiculture française en joignant celles de PACA à celles d’autres régions réalisant la même étude.

 

Ce suivi permettra aussi d’accompagner plus efficacement les jeunes installés.

 


Comment ?

Une typologie des exploitations apicoles a été validée et parmi les 7 types définis au niveau national, 3 types majoritaires se retrouvent en PACA :

 

  • Type 3 : apiculteur transhumant, gamme de miel, peu ou pas diversifié (miel seul + éventuellement pollen ou pollinisation) sans transformation sur l’exploitation, vente majoritairement en pot
  • Type 4 : apiculteur transhumant, gamme de miel, peu ou pas diversifié (miel seul + éventuellement pollen ou pollinisation) sans transformation sur l’exploitation, vente majoritairement en vrac
  • Type 5 : apiculteur transhumant, gamme de miel, vente en pot, diversifié + transformation


Les suivis ont débuté en 2012 et portent sur 2011.


A l’heure actuelle, 12 exploitations sont suivies principalement dans les types 3 et 5.

 

Nous recherchons des volontaires du type 4 !

 

Vous avez plus de 150 ruches, vous êtes installés depuis 5 ans ou plus, vous ne prévoyez pas de vous arrêter dans les 3 ans à venir? Faites partie de ce réseau !

 

En contre partie, vous recevrez une analyse de vos données techniques et économiques et pourrez vous comparer avec des moyennes issues d’exploitations au fonctionnement similaire au votre.

(Données traitées de manière anonyme et globale, aucune donnée individuelle ne sera diffusée, sauf à l’apiculteur concerné).

 


Pour plus d'information ou pour vous inscrire à ce suivi contactez l'ADAPI.