Conservatoire et offre génetique en abeille noire provençale

L'abeille présente en Provence Apis mellifera mellifera dite «abeille noire» adaptée depuis très longtemps à la région, a du mal à faire face aux changements récents et rapides de son environnement. De plus, à terme, ses caractéristiques génétiques risquent fort d’être modifiées par la présence en Provence d’autres types d’abeilles sélectionnées pour la production.


Le Conservatoire de l'abeille noire s’est donc donné pour objectifs la protection et l'étude de cette abeille. Cette initiative s'inscrit pleinement dans le cadre de la préservation de la biodiversité.

La fécondation des reines d’abeilles a lieu en vol! Elle est donc difficile à contrôler sauf à avoir recours à l’insémination artificielle. Grâce à son isolement, l'ile de Porquerolles, est idéalement placée pour éviter la présence d’autres mâles d’abeilles et limiter ainsi au maximum la pollution génétique.

Après nous être assurés de leur origine génétique, depuis 2004 quelques dizaines de colonies d’abeilles noires venues de plusieurs départements provençaux ont été implantées sur l’île et sont entretenues avec soin.

Nous préservons ainsi un patrimoine génétique précieux que nous enrichirons encore et dont les apiculteurs pourront bénéficier.


Objectif :

Conserver la diversité du patrimoine génétique de l’abeille noire provençale (Apis mellifera mellifera L.) pour la transmettre aux générations futures.


Réalisations :

Rechercher en Provence des ruchers constitués d'abeilles de race « noire »

Les authentifier grâce à des analyses génétiques et morphométriques approfondies

Introduire régulièrement de nouvelles colonies sur l'île pour représenter la diversité génétique de cette abeille et éviter la consanguinité

Assurer leur maintien en bonne santé et leur descendance

Etudier leur comportement dans différentes situations et différents milieux

Proposer aux apiculteurs de bénéficier de ce potentiel génétique pour les ruches de leurs exploitations


Partenaires :

Le Cfppa de Hyères et l'Association pour le développement de l’apiculture provençale - ADAPI - sont les gestionnaires du Conservatoire.

Le Parc National de Port Cros et le Conservatoire Botanique de Porquerolles fournissent et entretiennent les terrains pour les ruchers et un écosystème adapté à cette abeille.


Avec le concours financier de :

Union Européenne, France AgriMer , Conseil Régional PACA, Conseil Général du Var, Ministère de l'Alimentation de l'Agriculture et de la Pêche